Matthieu Ricard est né le 15 février 1946 à Aix-les-Bains. Il est docteur en génétique cellulaire et moine bouddhiste tibétain. C’est aussi un auteur et un photographe. Il est le fils du philosophe, essayiste, journaliste et académicien Jean-François Revel (né Jean-François Ricard) et de la peintre Yahne Le Toumelin.

Un français au Népal


Il voyage en Inde pour la première fois en 1967 où il rencontre des maîtres spirituels tibétains dont son maître Kangyour Rinpoché. Après sa thèse en génétique cellulaire à l’Institut Pasteur il décide de s’établir dans l’Himalaya où il vit depuis 1972. Il y étude et pratique le bouddhisme tibétain auprès de grands maîtres spirituels. Il devient moine en 1979 et vit au monastère de Shechen au Népal.

En 1980, grâce à Dilgo Khyentsé Rinpoché, il rencontre pour la première fois le dalaï-lama, dont il devient l’interprète pour le français à partir de 1989.

Le partage par l’écrit


En 1997 il écrit avec son père un dialogue, « Le Moine et le Philosophe » ayant reçu le Prix Alexandra-David-Néel/Lama-Yongden et traduit en 21 langues.

Il écrira aussi « L’infini dans la paume de la main » avec l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan en 2000.

Matthieu Ricard est l’auteur de « Plaidoyer pour le bonheur » (2003), du conte spirituel « La Citadelle des Neiges » (2005), de « L’art de la méditation » (2008), de « Plaidoyer pour l’altruisme » (2013) et de « Plaidoyer pour les animaux » (2014).

Il a également traduit du tibétain de nombreux ouvrages dont « La Vie de Shabkar » ,  « Les cent conseils de Padampa Sanguié » ,  « Au seuil de l’Éveil» ,  « La fontaine de grâce» , « Au cœur de la compassion » , « Le trésor du cœur des êtres éveillés » , « Chemins spirituels » ,  « Petite anthologie du Bouddhisme tibétain »

Il consacre l’intégralité de ses droits d’auteurs à cent trente projets humanitaires menés au Tibet, au Népal et en Inde (cliniques, écoles, orphelinats, centre pour personnes âgées, ponts), sous l’égide de l’association Karuna-Shechen.

Matthieu Ricard photographie depuis quarante ans les maîtres spirituels, la vie dans les monastères, l’art et les paysages du Tibet, du Bhoutan et du Népal et est l’auteur de plusieurs livres de photographies.

Depuis 2000 il fait partie du Mind and Life Institute qui facilite les rencontres entre la science et le bouddhisme. Il participe activement à des travaux de recherche qui étudient l’influence de l’entraînement de l’esprit à long terme sur le cerveau (plasticité neuronale)

Matthieu Ricard est également un homme engagé pour la protection de la nature et des animaux. Il est un ami fidèle du Dr Jane Goodall et membre de l’Institut Jane Goodall France.

Citations de Matthieu Ricard


« Une pincée de sel suffit à imprégner de son goût un verre d’eau, mais ne saurait changer le goût d’un grand fleuve comme le Gange. De même, une action négative, même infime, affectera celui dont les mérites sont faibles mais aura peu d’effet sur celui qui fait souvent le bien. Efforce-toi donc de faire beaucoup de bien. »

« Il n’y a pas de grande tâche difficile qui ne puisse être décomposée en petites tâches faciles. »

« Il nous incombe à tous de continuer à favoriser l’avènement d’une justice et d’une compassion impartiales envers l’ensemble des êtres sensibles. La bonté n’est pas une obligation : elle est la plus noble expression de la nature humaine. »


Ce contenu pourrait intéresser vos amis

Partagez-le avec eux, vous ferez des heureux !

Inscrivez-vous à la newsletter

Prénom : Email :